LES BIENFAITS DU CURCUMA > Vitalogistics

LES BIENFAITS DU CURCUMA

Le curcuma, une épice très utilisée pour ses vertus

Le curcuma, qui se distingue par sa très belle couleur orange, est une épice d’exception. Cette plante est cultivée et utilisée depuis l’Antiquité dans certaines régions du monde, et elle est l’une des plantes les plus utilisées en médecine naturelle chinoise et ayurvédique.

Sa haute valeur nutritive est en partie due à sa teneur en curcumine, un principe actif très puissant. Mais elle n’est pas la seule responsable des bienfaits du curcuma. De nombreuses autres molécules actives participent aux vertus et propriétés de cette épice hors du commun. Les nombreuses études portant sur le curcuma (qui autrefois n’était que l’emblème des cuisines orientales) en font désormais une plante médicinale particulièrement prisée pour ses nombreuses vertus thérapeutiques. Les bienfaits du curcuma attisent toutes les curiosités. Et pour cause : cette épice est l’une des plus fascinantes qui soient. 

Le curcuma et ses innombrables bienfaits sur la santé

 Le curcuma est issu d’une plante qui pousse dans le sud du continent asiatique, et plus précisément en Inde, au Sri Lanka, au Bangladesh et au Myanmar. En cuisine, le rhizome (partie souterraine de la plante) est séché puis réduit en poudre pour former une épice. Mais il est désormais courant de retrouver du curcuma sous la forme de complément alimentaire. Autrefois, il était consommé exclusivement comme simple épice ou colorant alimentaire. Le curcuma a depuis plusieurs années trouvé sa place parmi les compléments alimentaires les plus consommés au monde. Alors, simple effet de mode ou réelle efficacité ?

Les nombreuses études qui portent sur le sujet ont pu démontrer que le curcuma avait bel et bien des effets sur l’organisme. Mais il faut pour cela choisir un produit de qualité, avec une haute teneur en curcumine, son principal principe actif. Quelques autres critères tels que la provenance et la méthode de transformation sont aussi à prendre en compte

 Qu’est-ce que le curcuma ?

Le curcuma est une plante herbacée rhizomateuse vivace, qui appartient à la famille des Zingibéracées. Son rhizome est la partie que l’on utilise dans la confection de l’épice, mais aussi en médecine traditionnelle. Cela fait des siècles que le curcuma, de son nom scientifique Curcuma Longa, sert d’épice dans la cuisine du sud de l’Asie. Et plus précisément en Inde. Sa couleur et sa saveur offrent aux plats de la hauteur, mais aussi beaucoup de fraîcheur. Cette épice est indissociable de la cuisine indienne et de la gastronomie asiatique.

Cependant, au-delà de son intérêt culinaire, le curcuma est aussi une plante médicinale de premier choix. Il s’utilise depuis longtemps en médecine chinoise et ayurvédique pour ses différentes vertus sur la santé. Et on le trouve désormais dans la composition de nombreux compléments alimentaires, que ce soit sous la forme solide ou bien liquide. Celui qui constitue le principal ingrédient du curry possède des propriétés préventives et curatives sur lesquelles nous allons revenir en détail dans quelques instants. Le curcuma est l’une des plantes médicinales les plus puissantes au monde.

Origine du curcuma

Il est difficile de mettre une date sur la première utilisation du curcuma. On trouve néanmoins des traces de sa présence dans les écrits de la littérature sanskrite. Ces derniers datent de plus de 2000 ans avant notre ère. Si ses origines temporelles restent flouent, ses origines géographiques sont très claires. Cette plante provient des régions du sud et du sud-est de l’Asie, et plus précisément de l’Inde et du Myanmar.

Il faut savoir que l’histoire du curcuma est double. La plante possède un passé culinaire très riche et un passé médical tout aussi intéressant. En cuisine, le curcuma s’utilise pour rehausser la saveur des plats, mais aussi en tant que colorant naturel et conservateur alimentaire. Il est le principal ingrédient du curry.

Dans le cadre de la médecine, on l’utilise en usages traditionnels, en phytothérapie et pour quelques autres effets notables. Mais il est aussi considéré comme un inhibiteur du développement de plusieurs types de cancers. Anti-inflammatoire, régulateur digestif, antioxydant naturel… Il revêt de nombreux rôles que nous allons détailler. Quels sont les bienfaits du curcuma ?

Les bienfaits du curcuma sur l’organisme

Principales vertus du curcuma

  • Anti-inflammatoire naturel puissant
  • Contribue à la protection des articulations
  • Améliore le confort digestif
  • Maintiens la santé du foie et facilite le déstockage des graisses
  • Propriétés anti oxydantes permettant de lutter contre le stress oxydatif
  • Contribue à un bon équilibre nerveux
  • Aide à limiter l’accumulation des graisses

Les composants naturels du curcuma

Le curcuma se distingue comme étant l’une des plantes antioxydantes les plus puissantes au monde. Cette propriété, elle le doit essentiellement à la présence de curcumine et de curcuminoïdes dans sa composition. La curcumine est le principe actif majeur du curcuma, souvent réduit à l’état d’épice après sa récolte.

Mais l’exceptionnelle composition du curcuma est encore bien plus riche que cela. On peut notamment y trouver des huiles essentielles (3 à 5%) telles que des turmérones (puissant antioxydant), des curcumènes, mais aussi des zingibérènes et des gingibérènes (on retrouve ces deux dernières aussi dans le gingembre). Ces molécules en font une plante médicinale puissante. Par ailleurs, le curcuma contient des vitamines (C, E, K, B1, B2), dont de la vitamine B6 en grandes quantités, mais également de nombreux minéraux. Ces derniers sont le zinc, le fer, le magnésium, le phosphore, le manganèse, le cuivre et le potassium.

D’autres principes actifs viennent compléter cette liste : la dihydrocurcumine, la desméthoxycurcumine et la bidesméthoxycurcumine. S’y ajoutent les alcaloïdes, les lignanes, les phénylpropanoïdes, les stéroïdes, les benzénoïdes et quelques autres quinoïdes.

Effets et utilisation du curcuma

Le curcuma, un antioxydant sans commune mesure

La curcumine et les curcuminoïdes sont des composants antioxydants actifs et particulièrement puissants (1). Tous deux participent à l’élimination des radicaux libres stockés dans notre corps. En agissant contre ces substances nocives, les principes actifs du curcuma permettent de limiter le vieillissement des cellules. Mais ces deux éléments sont loin d’être les seuls antioxydants présents dans la composition du curcuma ! La vitamine E, par exemple, est réputée pour ses vertus antioxydantes. Il en est de même pour la vitamine C (acide ascorbique), aussi présente dans le curcuma.

Il faut savoir que les radicaux libres sont favorisés par des facteurs internes et externes comme le stress, la pollution ou la consommation de tabac et d’alcool. L’absence d’activité sportive ou une alimentation déséquilibrée peuvent aussi favoriser la prolifération de radicaux libres dans l’organisme. Les principes actifs du curcuma aident le corps à se détoxifier. Ils permettent d’éliminer les radicaux libres présents en excès dans notre corps et ainsi, de préserver les cellules du vieillissement accéléré et de quelques autres dégâts qu’ils provoquent. De plus, l’épice permet de se protéger des agressions extérieures et intérieures (acidité des repas, stress, etc.) de façon considérable.

Un anti-inflammatoire puissant

Cela fait bien longtemps que le curcuma est utilisé dans le cadre de la médecine traditionnelle, notamment en raison de ses vertus anti-inflammatoires (2). La racine de la plante est capable de soulager les douleurs causées par les inflammations chroniques à l’image des tendinites, des lumbagos, de l’arthrose et des rhumatismes. Le curcuma se montre aussi efficace dans la prévention que dans le soulagement de la douleur causée par l’arthrite rhumatoïde (3). D’une façon générale, le curcuma se montre efficace sur toutes les formes d’inflammations.

Des études scientifiques ont pu démontrer les vertus régénérantes et anti-inflammatoires du curcuma et les bienfaits de son utilisation sur les tendinites et à la suite d’un accident ou d’une blessure sportive. Le curcuma et sa curcumine augmentent les capacités de récupération et diminuent les douleurs musculaires et articulaires. Ces substances améliorent également la circulation du sang, et donc la cicatrisation.

Le curcuma, bienfaiteur du système digestif

Les scientifiques ont démontré les bienfaits sur le système digestif (4). La plante permet notamment de lutter contre les calculs biliaires, les affections hépatiques et d’autres maladies liées au fonctionnement du foie (5). Il peut aussi combattre certains symptômes de la fibromyalgie. La racine de la plante permet donc de favoriser la digestion en augmentant les sécrétions de bile. Le curcuma offre un certain confort intestinal au quotidien. Il peut tout à fait s’associer à la consommation de jus d’aloe vera afin d’optimiser ses effets.

Par ailleurs, la plante est aussi capable d’agir contre les effets des intoxications médicamenteuses ou alimentaires. Ses effets sont aussi bénéfiques pour lutter contre la constipation, les inflammations et les troubles de l’intestin et notamment contre le syndrome de l’intestin irritable. Il se montre d’une rare efficacité contre la gastro-entérite, les douleurs digestives ou encore, les diarrhées infectieuses. Le curcuma fait souvent partie des programmes de rééquilibrage alimentaire. Et ce, en raison de sa capacité à participer au déstockage des graisses via le foie. Mais aussi parce qu’il est capable de rééquilibrer la flore intestinale.

 

Laisser un commentaire

Add to cart